Chronique d’un EHS, incompréhension

incompréhension

Cette incompréhension est multiple pour un EHS et génératrice d’un certain nombre de malaises. Tout d’abord l’incompréhension de savoir pourquoi moi ? Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça ? Je mange mal ? J’ai subi une forte exposition aux CEM ? J’utilise trop mon GSM ? Je n’ai pas été sage ? Et chacun de trouver sa raison d’expliquer l’origine de sa différence et de mettre en oeuvre des réponses pour corriger le mal.

La deuxième incompréhension vient de l’entourage qui après un effort de comprendre la différence, va vite se lasser et reprendre ses bonnes vieilles habitudes trouvant que cette susceptibilité aux ondes fait chier tout le monde. On exige de Monsieur de se priver de son mode de vie. Il faut mettre des fils partout, couper le WIFI, sortir pour répondre à son GSM et couper l’électricité avant d’aller dormir. Pour eux, nous devenons des emmerdeurs qui feraient bien de se faire soigner. La coupe de leur tolérance est vite pleine et les vieilles rancoeurs ressurgissent comme par miracle. Marre de me promener avec une bobonne déguisée en apicultrice, marre de ne plus aller dans mon resto préféré, marre de dormir sous un moustiquaire, etc…

La troisième incompréhension vient de l’attitude de certains EHS qui ont des solutions à leur portée mais qui ne veulent pas les mettre en oeuvre. Une sorte de défi à la raison. Ils veulent continuer à être reconnus dans leur souffrance car c’est pour eux la seule façon d’affirmer leur mal-être d’une vie. Même s’ils sont mis à l’écart, ils ont l’espoir secret d’être reconnus dans leur différence. Ce sont ceux-la qui font passer les autres pour des cas relevant de la psychiatrie. J’imagine que cette troisième incompréhension va soulever des tollés d’injures et pourtant elle me semble vraie et est la résultante de l’état de stress cérébral dans lequel l’EHS est plongé. Il perd son sens de la réflexion et la moindre chose devient une agression. Il devient sensible à tout, le 50 Hz, les failles, les sources, les réseaux géobiologiques, les phases de la lune, les éruptions solaires, etc… Je ne nie pas l’existence de ces phénomènes mais l’humain vit avec ça depuis son arrivée sur terre. Les CEM par contre sont quelque chose d’inconnu pour nos biologies humaines (sauf pour les générations nées actuellement). Décidément, pas facile d’être EHS.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s