Chronique d’un EHS, EHS positive attitude

attitude

Parfois, on est un peu idiot, mais j’assume et je décrète que pour moi aujourd’hui c’est la journée de la « EHS positive attitude ». Pourquoi me direz-vous ? Et bien pourquoi pas ?

A force de lire les mauvaises nouvelles concernant les ondes, j’avais envie de me faire plaisir et d’appliquer la méthode Coué. Tous les jours en toute circonstance, je vais de mieux en mieux. Et ce matin, je me suis levé de très bonne humeur et à chaque instant qui passe, je vais de mieux en mieux.

Dans mes rêves, cette nuit j’ai retrouvé la bouteille à la mer que j’avais jetée hier et je l’ai retrouvée devant ma porte. Je l’ai ouverte et j’ai relu le parchemin à l’intérieur. Ca commençait par un SOS suivi d’une page entière de plaintes et de récriminations. Ce n’est pas moi, ce n’est pas dans mon caractère et c’est ainsi que j’ai décidé d’adopter à partir d’aujourd’hui une « EHS positive attitude ». Cela ne va rien changer à la réalité extérieure mais cela change fondamentalement ma réalité intérieure. Je me rends compte du chemin parcouru et de la chance que la vie m’a offerte après 2 AVC. Alors comme le baron de Munchausen, je me prends par le cou et j’avance. C’est absurde et irréaliste mais c’est ma « EHS positive attitude ».

J’ai décidé que rien n’ébranlerait mon état d’âme positif aujourd’hui et je suis même prêt à le partager si cela peut vous aider. C’est gratuit. Il faut juste fermer les yeux quelques instants, se remémorer un beau moment de sa vie et les réouvrir brusquement en regardant le monde autrement. C’est ma « EHS positive attitude » dont je compte bien profiter un maximum aujourd’hui.