Chronique d’un EHS, Voie sans issue

J’ai acquis du nouveau matériel et j’ai voulu apprendre à l’utiliser hier. Le matériel en question est dans une mallette métallique dont j’ai ouvert le couvercle. Ce couvercle est venu frapper en l’ouvrant sur le bouton d’allumage d’une imprimante HP connectée à un portable que je mets à disposition de mes visiteurs. Je n’ai pas vu que l’imprimante était passée en position ON. J’ai donc allumé l’appareil et j’ai constaté l’apparition d’un signal de réseau wifi. J’ai fait le tour de la maison et ce signal semblait provenir de la pièce où était la mallette. Le couvercle cachait le bouton de mise en marche de l’imprimante. J’ai donc pris ma tablette avec le programme electrosmart et j’ai pu ainsi identifier immédiatement la source du WIFI. C’était l’imprimante. J’ai donc tout débranché et le signal wifi a disparu. Mais à mon grand désespoir un autre signal apparaissait sur ma tablette me signalant un bluetooth. Pour une maison que je revendique en dehors des ondes, j’étais mal. Je cherche dans toute la maison, je vérifie les appareils branchés et je ne trouve rien. J’abandonne et je vais m’installer au fond du jardin avec le mode d’emploi de mon nouveau jouet. En fin d’après-midi, mon épouse infirmière à domicile, reprend sa voiture de service et part pour effectuer les soins. Je rentre dans la maison et je vérifie sur ma tablette si le signal est encore présent. Plus rien, le bluetooth avait disparu.

Mon cerveau désengourdi se remet à fonctionner, les petites cellules grises de Hercule Poirot retrouvent leurs fonctionnalités. Effectivement, quelques jours auparavant, mon épouse avait du se rendre au garage avec cette voiture pour faire installer sur la batterie un appareil de localisation pour son boulot. Je n’y avais pas prêté attention. Quand elle est revenue le soir, le bluetooth est réapparu et je lui ai demandé de garer sa voiture éloignée de la maison. EUREKA, on avait trouvé mais cela reste maintenant un problème pour elle dans cette voiture. Au journal télévisé, le soir, ils interviewaient un commandant de pompier suite à un incendie. Ce dernier conseillait d’installer chez soi des détecteurs interconnectés à titre préventif. Bonne idée mais interconnectés comment ?

L’esprit inventif de l’humain est sans limite. Au départ, une bonne idée pour se préserver ou se rendre la vie plus facile, mais jamais la moindre réflexion sur les conséquences de ces choix. La voie est sans issue et revenir en arrière est une utopie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s