Chronique d’un EHS, quand ça veut pas, ça veut pas

Il y a des jours comme ça, ou on ferait mieux de rester au lit. Tout a commencé avec ma chronique journalière « la fuite en Egypte » censurée par facebook au moment où j’ai voulu la patager avec « coeur d’EHS ». Ca m’a profondément choqué car cette chronique n’était pas à caractère pornographique et se basait sur un évènement biblique avec, il est vrai un vocabulaire parfois difficile qu’il ne faut pas utiliser sur facebook. La journée a continué avec un abcès dentaire et de fortes fièvres qui m’ont cloué au lit. Impossible de bouger et de tenir mes promesses quant à la participation au droit de parole à Dinant du collectif de citoyen devant les autorités communales.

J’ai rarement vu un collectif aussi déterminé et utilisant tous les recours légaux pour faire entendre sa voix. Nous n’avons pas encore eu de réaction du pouvoir organisateur du Collège et on continue à maintenir la pression. Une émission consacrée au problème de cette antenne devrait passer fin septembre sur RTL TVI dans « c’est vous qui le dites ».

La journée s’est clôturée par un appel de l’opérateur TELENET (ironie du sort, celui contre lequel je me bats) en anglais pour me vendre leurs produits. Bref, il valait mieux tirer un trait sur cette journée.

Je regrette sincèrement la censure de facebook, mais elle nous rappelle que nous avons à faire à des machines avec des algorithmes et que les subtilités de langage ne font pas encore partie de ces technologies. C’est un  peu comme le tableau « l’Origine du monde » de Courbet. Je vais donc dorénavant adapter mon langage.

Cet article « la fuite en Egypte » me tient à coeur car il est très évocateur de ce qui se met en place doucement pour assujettir une partie de la population dès le plus jeûne âge. La technologie proposée est à la pointe du raffinement en ce qui concerne l’exposition aux ondes. Ce qui est le plus impensable, c’est que cela se fait sans aucune précaution ou étude préalable. D’autres pays ont pris des mesures pour interdire le WIFI dans les écoles mais l’information ne dépasse jamais les frontières sauf pour les normes dictées par l’ICNIRP. Je ne suis pas complotiste mais je vais finir par espérer que tout cela est bien l’oeuvre d’un complot car sinon je serais obligé de m’indigner de la bêtise humaine. Demain, ces gosses, baignés par le WIFI scolaire, les antennes sur les écoles, les tablettes, les GSM, la 5G, le linky, etc…, vont devenir de parfaits petits crétins lobotomisés. A l’image du collectif de Wespin, nous devons continuer à lutter contre cette prise en otage de nos générations futures. (j’espère que le mot lutter n’est pas considéré comme un appel à la violence par facebook)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s