Communiquer

Je suis face à une grande difficulté ironiquement conséquence de mes choix. Comment communiquer quand on est sans GSM. Cela semble idiot mais cette foutue technologie s’est tellement imposée dans nos modes de vie que nous n’envisageons plus d’autres moyens. Vous êtes au magasin et vous hésitez entre 2 paquets, réflexe vous téléphonez à votre partenaire pour choisir la bonne boîte. Je n’en suis pas là mais je dois retrouver une dame que je ne connais pas pour l’accueillir chez nous et je ne sais pas comment la joindre effectivement pour lui fixer un rendez-vous.

Tout passe donc pour moi via internet et les mails. J’ai ainsi perdu la notion d’urgence et ce n’est peut-être pas plus mal au niveau du stress oxydatif. Pour communiquer, il faut être au moins deux et la chaîne de solidarité à laquelle j’aspire a beaucoup de difficulté à se mettre en place pour le moment. Je mets cela sur l’absence due aux congés. Je travaille maintenant en collaboration avec l’arehs, Teslabel et hippocrate electrosmog appeal, une vie pour les EHS, je suis également présent sur plusieurs groupes facebook.  Mon action de terrain se présente de différentes façons, aide directe au EHS via prêt de matériel, et mise à disposition d’un logement sain pour quelques nuits et travail d’assistance à des collectifs via mesures sur le terrain, information et participation à des interviews.

Lundi, nous allons avec le collectif de Wespin à Dinant rencontrer le pouvoir organisateur du collège où l’antenne va s’implanter. Je suis un peu dubitatif sur le discours à tenir. Certes l’antenne est une nouvelle source de pollution électromagnétique mais cette école dispose déjà de 3 antennes et est sélectionnée dans le cadre de l’école numérique pour la mise en place de ces technologies directement dans les classes. En face de nous, il y a un Directeur qui cherche des sources de financement et un docteur ancienne génération qui s’en tient aux règles et aux décrets. Sachant tout ce que l’on sait sur le sujet actuellement, quel argument utiliser face à des sourds qui ne veulent rien entendre. Je sais que les opérateurs ont peur de la contre-publicité et d’un débat sur le sujet, je sais que l’école tient à sa réputation, je sais qu’une certaine crainte se manifeste chez les riverains et chez les parents et professeurs mais malgré cela tous continuent à utiliser quotidiennement cette technologie.

Je pense sincèrement que le temps de subir est terminé et qu’une action conjointe et ciblée devient nécessaire pour provoquer un débat de plus grande ampleur. Nous agissons en permanence sur le mode défensif en attendant stoïquement le prochain coup, la prochaine antenne, la prochaine technologie. Il serait peut-être temps de passer à l’offensive pacifique en dénonçant par exemple le projet d’école numérique et l’implantation du WIFI dans les écoles. Vous en penser quoi, vous avez d’autres idées ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s