Echec

Je suis un joueur d’échec depuis mon plus jeune âge. A 6 ans, je battais mon professeur. Cette logique de l’échiquier je la prolonge naturellement dans la vie. Ce n’est pas le plaisir de gagner contre un humain ou un ordinateur, c’est le plaisir du mode de réflexion basé sur l’observation. Une partie se construit grâce à la mise en place de pièces à des endroits stratégiques. Exactement ce qu’ont réalisés les acteurs du marché des ondes. Ils ont placé leurs pions aux postes clés et personne n’a tiqué. Ces pions à force d’avancer sont devenus des reines, des tours et surtout des fous. Peu à peu, en silence, ils ont conquis l’échiquier et ils devraient normalement pouvoir conclure rapidement. Le Roi adverse est nu.

Pourtant, on sent poindre chez eux un vent d’incertitude, un frémissement de nervosité. Est-ce l’approche de la victoire qui les excitent ou la crainte d’un péril imminent. Cela est peut-être du à un calendrier à tenir et à une résistance inattendue de l’adversaire. Je ne sais pas, mais je trouve leur fébrilité actuelle anormale. C’est vrai, qu’un peu partout avec l’avènement de la 5G les voix s’élèvent et les appels à la prudence se multiplient. Le phénomène est mondial. Les témoignages affluent et la remise en question des arguments des autorités ne trouvent plus écho dans le public.

Une partie se gagne quand l’adversaire abandonne ou par mat. Les enjeux financiers sont gigantesques et de nombreuses têtes pourraient tomber si un scandale était mis à jour. Il suffirait que quelques rats quittent le navire pour ébranler cette machine de guerre et couler le navire. Certains scientifiques se trouvent maintenant dans des situations intenables sur le plan moral. Ils n’avaient jamais imaginé que leur propre outil pourrait se retourner contre eux grâce à la propagation internationale et immédiate de l’information. Dans le cas de l’amiante, de la cigarette ou des pesticides, l’information restait locale et lente à se propager car ils contrôlaient aussi les médias de diffusion.

Internet, facebook et autres réseaux génèrent une multitude d’informations vraies ou fausses qui amènent la confusion, trop d’information tue l’information. Pourtant, il reste toujours quelque chose, un doute, ce doute qu’ils ont utilisés comme arme pour contrecarrer les faits, ce doute se retourne aujourd’hui contre eux.

Restons vigilants et continuons à observer attentivement le jeu de l’autre et surtout ses comportements.

Le jeu se fait à tous les niveaux, articles, témoignages, pétitions. cela à commence à produire des effets dans les média, le sujet est enfin abordé sous un autre angle que les bienfaits potentiels de l’évolution technologique. La 5G perd tout à coup son aura de terre promise et par la bande son arrivée attire l’attention sur les autres technologies. Le débat revient sur l’essentiel, la santé de nos enfants est-elle un enjeu économique. Une antenne à proximité d’une école, la question ne devrait même plus se poser. Venez nombreux à la conférence du 7 aout à Dinant pour soutenir les parents, les professeurs et les riverains.

ECHEC au Roi

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s