Un choix cornélien

Point de vue du citoyen lambda :

Je suis père de famille. J’ai acheté une maison avec mon épouse et nous avons un prêt hypothécaire sur encore 20 ans à rembourser. Nous travaillons tous les deux mon épouse et moi et avons 2 voitures à crédit. J’ai la chance d’avoir un bon boulot dans le secteur des télécommunications. Ma femme travaille à la commune. Nous avons 2 enfants scolarisés et nous partons en vacance 2 fois par an. Ma maison est équipée des dernières technologies modernes et je n’ai aucun ressenti par rapport aux ondes. Nous sommes en bonne santé et nous faisons attention à notre alimentation.

Vous venez nous affirmer que des études prouvent que les ondes sont nocives pour nos enfants et vous n’apportez pas de preuves irréfutées. Qui devons-nous croire. Pourquoi avez-vous besoin de faire peur à des honnêtes gens qui ne demandent rien, qui travaillent et paient leurs impôts. C’est quoi cette manie de terroriser les gens avec le climat, les pesticides, les maladies ?

Nous utilisons la technologie sans fil de façon journalière, elle est même indispensable à mon activité professionnelle. Je suis rarement joignable au bureau et grâce au GSM, nous pouvons mieux gérer nos déplacements pour véhiculer les enfants. Le WIFI dans la maison est une facilité qui évite de faire des trous dans les murs pour passer des câbles. Le DECT nous permet de répondre aux appels même dans le fond du jardin. Je n’imagine même pas l’organisation de notre vie sans ces avancées technologiques. Il faut des antennes relais pour téléphoner et le fait qu’il y ait plusieurs opérateurs garantis une saine concurrence et des prix compétitifs pour le client. Je gère mon chauffage à distance et mon système d’alarme. Les enfants ont également un GSM avec une carte prépayée, ils peuvent ainsi nous prévenir en cas de problème et nous pouvons les appeler à tout moment. Où est le problème ?

Pour les enfants :

Ils ont chacun un smartphone qu’ils utilisent pour communiquer avec leurs copains, visionner des vidéos (avec contrôle parental) et jouer à FORTNITE. Il y a un réseau WIFI allumé en permanence à la maison qui permet différentes connections comme la smart TV. Le bluetooth est également présent dans l’habitat et dans les voitures. Un téléphone sans  fil avec plusieurs postes est utilisé à la maison. Pour le bébé, un babyphone est installé dans sa chambre et dans le salon. La console de jeu est pourvue de manettes sans fils. Un système d’alarme est également actif la nuit contre les intrusions. Les enfants scolarisés vont dans une école qui a disposé des antennes relais sur le toit. C’est une école ouverte au numérique et les enfants disposent de tablettes et d’un réseau WIFI.

Et pourtant : (extrait de la page TESLABEL : http://www.teslabel.be/outils/233-lettre-de-reclamation-contre-une-installation-dantennes)

« Les indicateurs de santé publique montrent une progression importante des cancers, maladies chroniques, stress, insomnies, fibromyalgie, consommation de médicaments, actes de violence « gratuite », depuis que l’exposition aux CEM hyperfréquences (GSM, 3G, antennes-relais, Wi-Fi et DECT des voisins…) ont pris une telle importance (et même s’ils ne sont pas seuls en cause). Et la raison classique évoquée, le « vieillissement de la population »,  a bon dos :  oui, on vieillit, mais on vieillit surtout de plus en plus jeune ! (= la conclusion de cette importante étude sur des rats exposés chroniquement)

Un quart des belges souffre de douleurs chroniques (La Libre, 23/01/11)
Un belge sur dix seulement s’estime en bonne condition physique (La Libre, 06/07/11)
Un belge sur deux déclare souffrir d’une maladie chronique (Het Laatste Nieuws, 27/10/11)

Sérieuses divergences de vues des autorités publiques. Même si les normes sont sensiblement plus sévères en Belgique qu’ailleurs, les maigres progrès obtenus sont peu significatifs. Une autorisation de permis va à l’encontre de la demande d’autres organes d’autorité publique — comme l’Agence européenne de l’Environnement, le Parlement Européen, l’Afsset, et tout particulièrement le Conseil de l’Europe — de faire baisser le niveau de ces rayonnements. (Le Conseil de l’Europe s’est clairement prononcé en faveur du 0,6 V/m).

Qui le simple citoyen doit-il croire ? Les autorités qui ne reconnaissent pas ou minimisent l’existence d’un danger ? Ou les autorités qui disent le contraire ?

Etudes épidémiologiques. La majorité des études épidémiologiques sur les antennes relais de téléphonie mobile mettent en évidence des risques sur la santé.

Sur les 14 études épidémiologiques relatives aux antennes relais publiées dans le monde en 2009, 10 indiquent des risques sur la santé

Des rats irradiés 2 heures par jour à 27 V/m : perte de mémoire et mort précoce (doublement de la mortalité) (UCL, 2009)

Nouvelle étude épidémiologique au Brésil en 2010 : surmortalité par cancer liée aux antennes relais

Les études médicales confirment la dangerosité des antennes relais (France Info, Nov. 2011)

Etude suisse présentée à Liège, sur l’augmentation des processus oxydatifs sur les veaux (Fac. vét. Zurich, 2011)
(… veaux que nous sommes vraiment tous en regardant benoitement passer les trains sans réagir au caractère obsolète et fallatieux des normes)

Et surtout cette liste détaillée et quasi exhaustive de 73 publications scientifiques relatives aux antennes relais (ONG Powerwatch, Jan 2012) :
42% sont positives (effets sur la santé) et seules 11% sont négatives (pas d’effet sur la santé), les autres étant neutres

  • 31 études positives [P] (= effets sur la santé) = 42%
  • 8 études négatives [N] (=pas d’effet sur la santé) = 11%
  • 34 études n’étant ni positives ni négatives [-] (comprend également de simples études méthodologiques) »

    Alors, vous parents, quel côté de la balance allez-vous choisir  pour vos enfants ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s