Suggestion post-hypnotique et intégration partie 11

Chapitre 11 : Suggestion post-hypnotique et intégration

Ericson, lui aussi, a perçu le changement processus qui se met en place peu à peu chez Madeleine.

Il est toujours derrière elle, les 2 mains sur les épaules et il continue lentement à rappeler les mots en les scandant alternativement à chaque oreille. Il marque ensuite une courte pause et reprend sur un autre ton de voix :

« Il se pourrait que dans les prochains jours, à l’occasion d’un rêve, d’un songe, d’une méditation des choses surviennent et bougent. C’est normal, le processus est en cours et il se manifeste simplement. »

Madeleine accueille naturellement ce message, elle sait, elle le sent que quelque chose a commencé à bouger en elle.

(Ericson commence à se déplacer derrière elle.) Tout en restant en contact avec elle (Madeleine), Ericson fait quelques pas afin  (il passe d’une épaule à l’autre afin) de reprendre place sur sa chaise (rejoindre sa chaise). Après un court instant, il détache doucement sa main gauche de son épaule et il se recule (sa chaise) pour laisser un maximum d’espace dégagé devant Madeleine. En reculant sa chaise, il ressort de sa bulle d’intimité, il retrouve la place qu’il occupait en tout début de séance.

Madeleine a toujours sa main droite sur son front. L’odeur est bien présente. Sa tête est légèrement penchée vers l’avant, sa respiration est régulière et lente. Par moment, il répète ‘calme’ de plus en plus espacé par de longs silences. Elle entend de façon de plus en plus lointaine ces mots ‘calme’, ses encouragements : « Bien, c’est du bon travail ». Elle se sent profondément en contact avec elle-même, elle apprécie de se retrouver seule avec elle-même… Oui, c’est ça ‘calme’.

Ericson ne la quitte pas du regard, il l’observe et continue à l’encourager d’une voix presque imperceptible. Il donne l’impression de vivre la même chose que Madeleine.

Madeleine sent cette présence mais cela ne l’empêche pas de savourer ce ‘calme’, de le laisser se répandre dans tout son corps, de le déguster. Au contraire, elle sait qu’elle peut le faire en toute confiance et la présence de Ericson la rassure.

Irrémédiablement, ‘Calme’ s’est installé dans tous ses muscles, toutes ses cellules. La moindre fibre de son corps est remplie de ‘calme’. C’est une sensation qu’elle n’oubliera jamais tant elle est présente et intense.

Le temps a perdu toute dimension ; les aiguilles de l’horloge tournent mais n’ont plus aucune prise sur la réalité de l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s