Un humain devenu extra-terrestre

Hier, dimanche, journée électorale en Belgique, je suis allé me promener l’après-midi dans un site natura 2000 pas trop loin de chez moi. J’y ai fait une rencontre surprenante durant une promenade chaude d’automne.

Pour préciser, j’avais choisi ce lieu car il était assez préservé de l’influence des antennes GSM et que j’avais envie de mettre mon corps à l’abri des ondes électromagnétiques pendant 1 ou 2 heures. Sur le parking, à l’entrée du site, un Monsieur d’un âge incertain se présente à moi et me propose sa compagnie pour la promenade. Il ne connaît pas le site et me demande de bien vouloir être son guide. Dans le lointain, j’entends quelques coups de feu, période de chasse oblige.

Mon compagnon surprise se présente à moi spontanément, il dit s’appeler Gustav Jardoon, citoyen du monde car issu d’un mélange ethnique invraisemblable. Il parle français, sans accent et sa démarche est ample, souple, décontractée. Il parle doucement et semble effleurer le sol tellement son allure est détendue. Plus nous approchons de l’entrée du sous-bois, plus les détonations sont fortes et nombreuses. Je regarde autour de moi pour voir s’il n’y a pas une affiche signalant une chasse dans le coin. Rien qu’un panneau d’accueil signalant que ce lieu de quiétude est à respecter et qu’il est riche en espèce locale végétale et animale. Je conviens avec mon compagnon du chemin à suivre et nous commençons notre promenade dominicale.

Le cadre tient ses promesse, les couleurs automnales sont d’une richesse incroyables et la diversité végétale donnent encore plus de tonalité à ces jeux de couleur. Curieusement pas de trace d’oiseaux ou le moindre croassement d’une corneille.

Gustav m’explique qu’il est arrivé récemment en Belgique et que ces coups de feu continus au lointain lui rappellent étrangement le pays qu’il a du fuir. Sa démarche est plus raide, son regard est inquiet mais il se confie un peu plus à moi, sans doute pour échapper à une certaine angoisse. Il me demande si j’ai voté et si je suis chrétien pratiquant. Je répond à ses questions et il en profite pour enchaîner sur le fait qu’il n’a ni religion, ni Dieu, ni croyance. Il se considère, vu les mélanges de sang dont il est riche, comme citoyen du monde. Il me fait penser à Depardieu qui additionne les nationalités pour également devenir citoyen du monde.

La discussion continue sur le plan écologique et le devenir de la planète, j’ai touché une corde sensible et je n’arrive plus à placer un mot. Toujours pas un chant d’oiseau, alors que nous arrivons au lieu dit « la ferme du chant d’oiseau ». Pas le moindre signe de vie en dehors de mon compagnon Gustav et quelques promeneurs. Nous croisons également un photographe avec son matériel, gros zoom et trépied, venu observer et filmer des oiseaux. Le type est en planque depuis plus d’une heure et il n’a rien vu ni entendu en dehors des détonations.

Nous continuons notre périple et nous approchons de la Meuse en contrebas. Nous entendons un énorme vrombissement de motos de grosses cylindrées sur la route reliant Andenne à Namur. Ce bruit ajouté à la pétarade incessante nous fait presser le pas pour nous écarter de la zone. Il fait très chaud pour la saison et la transpiration commence à couler dans mon dos. Autre sensation étrange, les extrémités de mes doigts picotent et mes mains sont colorées. Le sang circule, je vasodilate. Cela faisait longtemps que je n’avais plus connu cette sensation agréable dans mon corps.

Nous arrivons dans une zone plus dégagée et plus éloignée des bruits, Gustav semble plus à l’aise. Il en connait un bout sur la nature, les espèces, il semble communier avec l’endroit. J’ai plaisir à l’écouter et à apprendre à observer le mode qui m’entoure. Le chemin nous ramène doucement au parking. J’entends encore les détonations au loin et je me retourne pour proposer à Gustav de le déposer chez lui mais il a disparu, volatilisé.

Je garde juste le souvenir d’un humain, tellement humain dans le sens le plus noble du terme qu’il semblait être devenu un étranger à sa planète, c’est cela peut-être un extra-terrestre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s