Un nouveau génocide mondial avec consentement tacite

(article extrait du site Anecdotedujour)

J’ai assisté samedi dernier à une conférence de Wendy de Hemptinne, physicienne belge, sur l’environnement électromagnétique. C’est un sujet que je maitrise assez bien et qui malheureusement impacte sur ma vie de tous les jours. Comme pour le tabac, nous avons face à nous des normes complaisantes étables par les lobbies auprès des institutions nationales et mondiales. Ces normes ont été imposées sur base des effets thermiques connus de ces rayonnements non-ionisants.

J’ai du vendre en catastrophe une maison récemment achetée à Namur, pour cause d’électrosensibilté. Nous avions une antenne relais à 250 mètres de notre habitation et j’avais une bonne trentaine de réseaux WIFI dans la maison. Nous avons vécu dans la cave durant plusieurs mois pour éviter la plus grosse partie de ces rayonnements. Je ne reviendrai pas sur les inconforts physiques de ces ondes électromagnétiques, ils sont propres à chacun, souvent banaux et difficiles à relier à une quelconque pathologie (propos de mon médecin). Personnellement, ils ont un impact direct sur ma mobilité (crampes dans tous les muscles), troubles cardiovasculaires, hypertension accrue, troubles du sommeil, … Je sais tout cela est banal et je vieillis. De par mon expérience et dans des zones « blanches » ces troubles disparaissent et je retrouve une vie plus ou moins normale.

Je confirme donc que d’une part cela n’est pas une maladie et que d’autre part ce n’est pas psychosomatique comme répété par de nombreux spécialistes. Cette conférence m’a donc un peu plus confirmé dans l’idée que je n’étais pas fou et que d’autres personnes vivaient des inconvénients similaires (entre 3 et 5 % de la population). Le problème étant de faire le lien entre la cause et les effets.

Les lobbies utilisent la technique du doute pour contester les effets néfastes de ces ondes cumulées (voir techniques utilisées par l’industrie du tabac), ils financent des études pour venir contester les études indépendantes qui démontrent sans aucun doute les effets néfastes sur les organismes (végétaux, animaux et humains) de ses ondes non-ionisantes. Je reviendrai plus tard (articles plus ciblés) sur les résultats les plus impressionnants de ces études.

Je suis donc un fervent défenseur d’un habitat sain sans ondes qualifiées de non-ionisantes. Je n’utilise donc pas de GSM, je n’ai pas de WIFI (sauf celui des voisins), je n’ai pas de téléphone sans fil, je n’ai pas de four à micro-onde et de technologie CPL. Je dors dans un lit protégé par une toile spéciale et j’évite la ville, les transports en commun, les lieux publiques, … Je croyais stupidement que dans ma voiture, cage de faraday, j’étais protégé. Pourtant, après quelques minutes j’avais la tête dans un étau et des raideurs musculaires dans les jambes et les bras. J’y ajoute des problèmes de concentration dans ma conduite.

A la recherche d’un endroit sans wifi et éloigné des antennes, je visite donc de nombreuses maisons et je commence toujours à tester le lieu avec ma tablette (non connectée) et un petit logiciel qui me donne les WIFI captés et les bluetooth. On est vraiment surpris de constater le nombre de WIFI dans notre environnement avec parfois des portées supérieures à 50 m. Un jour, alors que j’avais laissé le moteur de ma voiture tourner, je constate sur ma tablette l’apparition d’un bluetooth provenant d’un véhicule. Le seul véhicule présent dans les environs étant le mein, j’en ai donc déduit qu’il était l’origine du problème. J’ai coupé le contact, plus rien sur ma tablette en terme de bluetooth. Je me penche donc sur la programmation du véhicule pour tenter de désactiver cette fonction, peine perdue. Je consulte le mode d’emploi, pas de solution. Rentré chez moi, je consulte internet et je trouve des articles confirmant mon problème, pas de solution. Je consulte 2 concessionnaires de la marque, impossible de supprimer ce bluetooth sans retirer la radio, le GPS, la caméra de recul et autres fonctionnalités pratiques. On me confirme également que de plus en plus de véhicules sont proposés d’office avec cette  fonction bluetooth et qu’elle n’est pas dé-connectable.

Quand on étudie un peu le sujet et qu’on essaie d’avoir un esprit un peu critique par rapport au discours officiel de la non dangerosité de ces technologies (je pense au serpent KA dans le livre de la jungle : « aie confiance »), on se rend compte que nous sommes exposés en permanence à ces ondes et qu’elles peuvent avoir des effets sanitaires dévastateurs sur nos populations. Je pense particulièrement et en premier aux personnes les plus vulnérables qui sont exposées involontairement ou par manque de précautions à ces champs électromagnétiques de plus en plus puissants et nombreux. (femmes enceintes, foetus, jeunes, cardiaques, …)

Dans mon histoire, j’ai pu apprécié le fait qu’une mise totale hors champs électromagnétiques permettait d’augmenter le niveau de tolérance à ces ondes pendant un certain temps. Mais il ne faut surtout pas dépasser un certain seuil critique car le retour en arrière est difficile, hors nos jeunes populations sont de plus en plus exposées et les décisions de nos politiques vont vers un toujours plus en avant (compteur Linky, 5G, 4ème opérateur, WIFI gratuit dans les villes, …). Les industriels suivent ou précèdent en implantant ces fonctions dans nos technologies du quotidien.

Conclusion, la planète se réchauffe plus vite qu’annoncé, les pesticides envahissent nos assiettes, le plastique pollue nos océans, … (je vous laisse le soin de compléter cette liste apocalyptique) et j’y ajoute le brouillard électromagnétique qui est devenu notre lot quotidien.

PS : « On est en 2018 et tout va bien , dormez tranquille bonnes gens » à répéter en boucle si possible en état hypnotique.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s