Hypnose en roses

Il y a des endroits très simples où il suffit de s’asseoir pour basculer quasi instantanément dans un état de relâchement, de distanciation à la réalité. Nous avons la chance de résider dans ce genre d’endroit. Certes, fuir la ville n’a pas été une décision facile et réfléchie, mais l’instinct de survie a été le plus fort et chaque matin je bénis cette décision un peu folle. Nous avons eu également la chance de visiter ce week-end dernier l’intérieur d’un autre endroit remarquable, je parle de Notre-Dame du Vivier à Marche-Les-Dames. C’était à l’occasion d’une brocante au bénéfice de quelques asbl de la région. La sérénité du lieu, pourtant à l’abandon, me transporte également immédiatement dans un autre monde hors du temps. Un réel état hypnotique atteint sans induction ou procédé quelconque. Une sensation de flotter dans du velours avec juste le chant des oiseaux et le bruissement du feuillage. Ce sont des endroits à conserver et à préserver car ils nous connectent directement à une dimension nécessaire à notre bien-être et à notre survie.

Dans mes rosiers ou à Notre-Dame du Vivier, n’essayer pas d’utiliser votre GSM, il n’y a pas assez de réseau, il n’y a pas de WIFI, rien pour perturber le processus naturel de relaxation de notre cerveau. Nos petites cellules grises et blanches peuvent évoluer sans perturbations extérieures, elles ont juste à prendre en charge un organisme et à le régénérer sans aucune agression extérieure. En hypnose, on essaie d’atteindre le même état, hélas l’environnement de votre thérapeute est totalement exposé à ces nuisances extérieures. Qu’importe les gris-gris, pierres, plantes ou statue de bouddha qui ornementent l’ambiance d’un cabinet, il reste toujours soumis aux agressions modernes et occupe une grosse partie de notre activité cérébrale qui est également électrique.

Les documentaires, les études, les contre-études laissent le citoyen sur une question : « les ondes nocives oui ou non ». J’ai l’impression de revivre le débat sur la nocivité du tabac. ce sont les mêmes scénarios qui sont rejouer avec un débat mené et centré par les lobbyistes sur l’effet thermique (ou effet joule) pour lequel ils ont pris un maximum de précaution. A l’époque des premières alertes sur la nocivité du tabac, le débat tournait autour de la nicotine et toutes les études se centraient sur ce sujet entretenu activement par l’industrie. Avec les ondes, on revit le même scénario, l’effet joule affecte certaines personnes qui disent brûler de l’intérieur mais il y a autre chose de plus insidieux qui a plus avoir avec la quantité d’information dont nos cerveaux et nos corps sont bombardés. Aucune étude ne prend en compte le cumul de ces agressions permanentes. C’est un peu comme si nous étions soumis à des décharges électriques cumulées permanentes. Souvenez vous de l’expérience ou des rats sont enfermés dans une cage dont le plancher est électrifié. Les plus forts montent sur les plus faibles pour échapper aux décharges et ils se battent à mort. Personnellement, je ressens les mêmes effets avec le temps orageux que nous connaissons pour le moment et quand l’orage est vraiment trop proche ma tête est complètement paralysée de l’intérieur. Mon corps n’obéit plus et je n’ai plus aucune réaction. Je suis obligé de me mettre à pied nu sur le sol pour recouvrer un peu la maîtrise de l’instant.

Je ne peux m’empêcher de faire également un parallèle avec les chiffres alarmants des malades de longue durée (plus de 400000). Que nous réserve Maggie De Block pour remettre cette population au travail ?

Je vous souhaite à tous de trouver votre endroit afin de pouvoir profiter de cet état naturel que nous appelons hypnotique et qui est vital pour notre vie (survie).

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s