Une bible de l’aromathérapie

naturagrez

Dernier rappel concernant la conférence sur le HOT système® à Grez-Doiceau le 2 juin à 19h30 chez Naturagrez.

Il n’y a pas de hasard. J’ai beau le savoir, mais la vie me le remet sous le nez à chaque fois : être ouvert au « Monde » permet au « Monde » de venir à vous et de bouger. Bouger, c’est sortir de son marécage intérieur.

Mardi, avant d’aller au Taï Chi, nous sommes passé voir la vielle dame à l’hôpital, son état empire et vu les circonstances c’est normal. Elle a arrêté de débloquer mais ils ont du réopérer sa jambe pour remettre un drain. Elle aurait chopé un microbe dans le genoux et il semble résistant aux antibiotiques traditionnels. Je ne pense pas qu’elle sortira vivante de cet hôpital. Imaginez quelqu’un qui doit rester allongé toute la journée sans bouger, qui ne regarde pas la TV et qui ne lit plus. Elle reconnaît à peine les visiteurs amis elle a encore des bouffées de lucidité. Je ne sais que penser, bref nous sommes restés peu de temps et nous sommes partis sur Liège. Comme nous étions en avance, nous avons été faire un tour à la Fnac et là en me promenant dans les rayons des bouquins, je tombe sur « Le traité d’aromathérapie scientifique et médicale » nouvelle édition. Une brique de 880 pages. Je le feuillette et je découvre différentes approches de l’aromathérapie en bioénergétique, en biochimie, en chakras, en cerveau gauche et droit, … toutes ces approches que je travaille pour le moment suite à la formation de mon épouse chez Baudoux.

Une vraie bible, complétée par des fiches sur les huiles drôlement complètes. L’auteur, Michel Faucon, reste prudent au niveau médical mais en tout cas ouvert sur d’autres approches. Il fait toutefois et à plusieurs reprises une remarque sur l’étude des huiles à partir des chémotypes. Il constate que c’est certes une bonne base scientifique d’étude et de classement mais que cela n’explique en rien l’efficacité, parfois surprenante, de certaines huiles. Efficacité qui n’a souvent rien  en lien avec l’explication scientifique. Il accorde énormément d’importance à d’autres phénomènes comme le vibratoire ou le quantique.

Dans mon travail, je cherche à proposer des huiles en adéquation avec la personne sur base de multiples critères pour éviter de faire respirer une centaine d’huiles aux gens (ce qui est impossible car la saturation est déjà bien présente après 6). De toute façon, c’est toujours la personne qui décide sur base de son « j’aime, j’aime pas » qui est le résultat de son expérience personnelle.

Je reste convaincu qu’une grosse partie de l’efficacité du HOT système réside à la fois dans la combinaison des huiles avec les suggestions hypnotiques mais surtout dans la relation qui s’établit entre le thérapeute et le partenaire par le biais de l’activation réelle des sens. Ce phénomène crée une relation d’intention qui servira de moteur à la résolution de la problématique.

Je vous donne donc rendez-vous le 2 juin à Grez-Doiceau pour découvrir la richesse de cet outil : le « HOT système ® ».

A bientôt

Guy

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s