L’odorat : un sens à contresens

triangle ylang cerveauxAvant de préciser un peu plus le titre et le schéma ci-dessus, j’aimerais rendre hommage à l’équipe qui m’entoure en gardant bien entendu leur anonymat. Chacun à sa façon, avec ses compétences, apporte chaque jour une pierre supplémentaire au HOT système.

(Il y a tout d’abord mon épouse, infirmière (elle reste anonyme), qui m’a amené aux huiles essentielles et qui, à travers diverses spécialisations, dont l’aromathérapie médicale, est une source inépuisable de découvertes. C’est aussi elle qui m’accompagne dans mes conférences et mes ateliers pour m’aider tant au niveau technique que moral. C’est également ma muse et ma source d’idées nouvelles. Elle est plus spécialisée dans l’aspect physiologique des huiles.

Il y a ensuite une naturopathe, avec laquelle je travaille depuis plusieurs mois et qui nous apporte ses connaissances (et sa mémoire) dans le domaine plus énergétique.

Il y a le mari de la naturopathe qui est toujours présent pour m’aider ou me conseiller. C’est également un cobaye de premier choix.

Il y a le dernier arrivé, celui qui fait celui qui comprend rien, qui m’oblige sans cesse à reformuler, à simplifier et à mieux communiquer. Une sorte de coach avec de multiples compétences dans le domaine thérapeutique mais totalement novice au niveau des huiles.

A toutes ces personnes, et aux nombreuses personnes qui ont bien voulu participer à mes tests, mes essais, je dis un grand MERCI.)

Voilà, après cette petite mise au point, revenons à notre sujet. L’odorat, chemin privilégié (dans le HOT système) dans notre dialogue avec le cerveau émotionnel, présente de nombreuses caractéristiques originales.

  • Nous aborderons ici la particularité suivante. Vous savez, comme moi, que la partie droite de notre corps est dirigée par l’hémisphère gauche du cerveau (sauf accident) et que la partie gauche est dirigée par l’hémisphère droit. Notre oeil droit, dans sa vision centrale envoie ses infos à l’hémisphère gauche et l’extrême droite  de notre oeil droit envoie l’info à notre hémisphère droit et vice et versa pour l’oeil gauche.

Notre odorat n’inverse pas, il envoie l’information dans le même hémisphère que la narine qui sent. Donc si vous bouchez votre narine gauche et que vous respirez uniquement avec votre narine droite, vous envoyez l’information dans votre hémisphère droit.

  • Encore plus fort, et je vous invite à le tester, ce que sent votre narine gauche est différent de ce que sent votre narine droite. Les deux narines ne possèdent pas les mêmes capteurs. Par exemple votre narine gauche sentira plus le côté floral d’une huile, tandis que votre narine droite sera plus sur l’odeur boisée.
  • Comment exploiter cette particularité ? Une des démarches du HOT système est la suivante. Nous allons représenter ci-dessous dans un triangle, les principales familles chimiques d’une huile (dans ce cas, nous avons pris une huile assez complexe avec des monoterpènes, des phénols, des monoterpénols, des esters, des éthers, des oxydes, des sesquiterpènes et des acides.) Cette façon de représenter une huile est tirée du livre de Philippe Mailhebiau « La nouvelle Aromathérapie » (livre introuvable) et est enseignée par André Bitsas.

triangle laurierLes 3 faces du triangle représentent les plans EAU, AIR et TERRE.
Les chémotypes ont toujours la même place dans le triangle mais varient en taille en fonction de leur pourcentage de présence dans l’huile.

Les huiles qui contiennent de nombreux composants dans le bas sont considérées comme chaudes, par contre une huile qui contient beaucoup de cétones (pas sur le schéma) qui sont sur la pointe haute du triangle sont considérées comme froide (pensez à l’acétone).

Le côté gauche EAU, représente plutôt le plan affectif, nous l’associons également au cerveau DROIT. Le côté AIR est associé au plan mental, je l’associe au cerveau gauche. La TERRE correspond plus au plan physique, je l’associe plus à notre cerveau reptilien.

Chaque huile présente un triangle différent avec des propriétés qui lui sont propres tant sur le plan physique (aromathérapie), qu’émotionnel ou même pour ceux qui veulent encore aller plus loin : vibratoire.

Cette vision des huiles et de leurs potentiels est l’objet de nos études actuelles et nous allons lancer une campagne de tests en Belgique et en Espagne à partir de cette approche.

A bientôt pour de nouvelles aventures.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s