L’effet basilic

J’ai parfois l’impression d’être un véritable laboratoire d’expérimentation ambulant. La dernière expérience que je vais vous relater brièvement en est encore une démonstration. Je vous avais déjà raconté mes expériences d’entrée en état d’hypnose instantané avec présentation d’une huile essentielle dans un flacon fermé à 50 cm de mon occiput durant un stage en Olfactothérapie®. J’ai aussi cette hypersensibilité aux ondes électromagnétiques et à certaines perturbations de l’environnement terrestre (failles, sources, …).

J’ étais dérangé depuis plusieurs jours par un dysfonctionnement de mes intestins suite à une modification de mon alimentation. Je n’arrivais pas à réguler mon transit intestinal et je souffrais de nombreuses flatulences incongrues. Bref, passons les détails. Je suis très prudent quand à l’utilisation sur moi des huiles essentielles par voie orale, même diluées dans une huile végétale. J’ai l’habitude durant la belle saison de grignoter dans mon jardin quelques feuilles de basilic frais et cela me fait toujours le plus grand bien. J’ai donc, pour tenter de résoudre mon petit trouble, décidé d’utiliser l’huile essentielle de basilic. J’ai respiré une ou deux fois son odeur et ensuite, j’ai fermé le flacon et je l’ai posé sur mon foie. La réaction a été quasi instantanée. J’ai tout d’abord ressenti comme une sorte de « chaleur froide » (comme quand on se frictionne avec du Vicks) au niveau du foie qui s’est ensuite propagée dans mes intestins. Mon foie a alors commencé à gargouiller et mon abdomen est devenu une véritable caisse de résonance pour tous les bruits incongrus qui s’y produisaient. Le soulagement a été immédiat, je vous passe les détails.

Confiant dans les vertus de ce remède, j’ai ensuite gardé le flacon fermé sur mon foie pendant plus d’une heure et puis je suis allé dormir. Mon épouse, au matin, m’a raconté avoir rêvé d’un plant de basilic géant et effectivement ma peau sentait le basilic, mon corps en était totalement imprégné. Mon problème intestinal était résolu. Paradoxalement, le matin même, différents problèmes qui semblaient ne pas pouvoir se résoudre se sont débloqués par enchantement.

Le pauvre Ingénieur de formation que je suis n’a pas d’explication rationnelle à tous ces phénomènes. Je note toutefois, un lien inconscient entre les troubles intestinaux et certains problèmes d’ordre matériel ou intellectuel et une synchronicité dans la résolution. Je note que l’application localisée d’un récipient fermé d’huile essentielle de basilic (dans ce cas ci) sur mon foie a produit des effets physiologiques instantanés. Je note ce transfert d’odeur, récipient toujours fermé, à mon corps. Je note qu’aujourd’hui, l’odeur du basilic m’indiffère, je n’en sens plus le besoin.

La seule explication que je peux donner à ce phénomène trouve sa source dans l’aspect vibratoire de l’huile essentielle. Mon corps avait besoin d’une information précise pour pouvoir mettre en place une nouvelle stratégie. Bien entendu, le basilic est connu pour ses effets positifs sur les fonctions digestives et son action sur le foie. Mais dans ce cas précis, le flacon est resté fermé. Je n’ose imaginer les conséquences si j’avais ingéré l’huile. Une autre explication pourrait-être l’effet placebo mais cela n’explique pas le fait que mon corps était totalement imprégné de basilic le lendemain matin et que ma peau sentait le basilic.

Pour poursuivre ma réflexion, je me dis que si cet aspect vibratoire peut intervenir favorablement pour aider dans la résolution d’un problème, j’imagine qu’un aspect vibratoire négatif peut également perturber un organisme en difficulté. Cela me rappelle ma dernière visite à Notre-Dame d’Avioth, dans le département de la Meuse, pas très loin de l’Abbaye d’Orval en Belgique. Nous visitions cette église avec un couple d’ami à qui je voulais montrer l’influence d’un bâtiment ou d’un environnement sur notre équilibre. Nous sommes restés quelques minutes dans ce bâtiment, cela suffit pour ressentir une impression de mal-être, d’oppression, le besoin de sortir rapidement pour respirer. Nous avons ensuite visité l’Abbaye d’Orval où à certains endroits, vous vous sentez complètement apaisés, tranquilles, en sécurité.

Le choix d’une huile essentielle, comme le choix d’un lieu de vie, peut avoir une influence critique sur notre mode de vie. Notre mode de vie cartésien, nous a ,peu à peu, déconnecté de ses sensations qui ont permis de survivre à nos ancêtres dans un monde souvent hostile. L’hypersensibilité à l’environnement est bien entendu très handicapante dans notre monde moderne mais est également un moyen certain d’être mis en garde des dangers ou d’être informé des choses bénéfiques à notre existence.

Allez, un petit coup de basilic et on redémarre !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s