Les huiles en pagaille

Je me suis lancé corps et âmes dans l’étude des aspects informationnels ou énergétiques des huiles essentielles. J’ai à ma disposition un coffret avec +/- 80 huiles que je teste, que je mesure et que je compare avec différents ouvrages et étude sur le sujet. Je m’attendais à trouver une certaine concordance entre les auteurs mais NADA. Chacun y va de sa description philosophique sur les bienfaits de ces huiles. C’est comme si chacun décrivait quelque chose de différent en parlant de la même chose.  On retrouve exactement les-mêmes contradictions dans les aspects aromathérapeutiques. Il y a bien une source commune, Gatefosse, Valnet, …mais pour le reste c’est chacun pour soi. Cela est bien souvent une source de désappointement chez les utilisateurs désireux de trouver la recette précise à leurs maux. Je les comprend, nous sommes habitués dans la médecine traditionnelle à une prescription précise pour une maladie déterminée.La philosophie de base étant généralement d’éradiquer la maladie, de la supprimer. Nous sommes dans le domaine de la médecine guerrière basée sur des molécules généralement synthétiques. L’antibiotique est un exemple flagrant de ce carnage.

La philosophie du travail avec les huiles devrait être différente. L’huile est extraite du vivant, pas du mort. Le vivant est un équilibre (penser à notre flore intestinale), il n’y a pas de bon ou de mauvais. L’huile est principalement là pour rétablir l’équilibre en permettant à notre corps d’activer ses propres défenses, ses propres ressources. Bien sûr, il y a toujours des cas extrêmes et nous sommes alors bien content de compter sur les progrès de la médecine traditionnelle pour sauver les meubles.

Ce premier principe de vivant, en parlant des huiles essentielles, est la base des échecs dans notre démarche traditionnelle. Une huile, en fonction de son endroit de production, de sa période de récolte, de ses conditions d’extraction, de l’ambiance qui suit tous le processus va se charger d’informations. Certes, elle correspondra aux prescrits chromatographiques de son appellation mais elle sera différente dans sa charge énergétique en fonction de son parcours dans la chaine de fabrication et de distribution. J’écarte d’office de mon discours les huiles trafiquées avec des produits de synthèse. C’est ainsi que pour un auteur, l’huile X correspond au chakra racine et que pour un autre aussi sérieux, la même huile X correspondra plus au chakra coronal. Tout cela part d’un sentiment louable de classification nécessaire à notre esprit organisé.

Peu importe le type de médecine, peu importe les croyances, un être vivant rencontre un autre être vivant et ils vont s’échanger des informations. Je dirais comme Paul Watzlawick, on ne peut pas ne pas communiquer. Le temps d’échange, l’intensité va bien entendu varier en fonction des « vivants » (huile et humain), mais si la bonne huile, à ce moment précis, est présente, elle donnera à l’humain l’information nécessaire. Sur le plan aromathérapeutique, c’est clair, on utilise l’huile quelques heures ou jours et puis on l’oublie, elle a fait son travail. C’est encore plus vrai sur le plan énergétique. Maintenant, si on pousse la réflexion jusqu’au bout, le plan aromathérapeutique est peut-être simplement l’expression physiologique du plan énergétique. Mais, nous garderons la distinction car notre cerveau a toujours besoin de classification pour comprendre.

Amusez vous avec des huiles identiques (de qualité) venant de producteurs différents et noter vos ressentis et vos impressions. Vous serez alors surpris des différences à la fois sur le plan olfactif et sur le plan énergétique. Conseil, laissez quelque secondes entre les deux essais pour permettre à votre organisme de se remettre à zéro sinon, vous fausserez le test avec la première huile inhalée.

Vos expériences m’intéresse, vous pouvez m’en faire part par mail à l’adresse : lerat.guy@tvcablenet.be.

Bon travail !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s