Une expérience de plus de 15 ans

J’ai commencé la pratique de cet art martial en 1997. A l’époque, j’étais déjà bien grassouillet et j’avais de grosses difficultés à me mouvoir. Me mettre à genoux était une épreuve et me relever un exploit. J’avais vu des documentaires sur cette pratique et cela m’inspirait. Mon ex-femme m’a trouvé un cour dans la région et je me suis inscrit. Après la première séance, j’étais complètement transformé. C’était comme si j’avais réappris à respirer et à vivre. Je me souviens avoir fait un parcours VITA dès le lendemain. Bouger redevenait une raison de vivre.

Cela va faire maintenant 18 ans (avec quelques interruptions) que je pratique cet art avec toujours les mêmes enseignants. J’ai parcouru des milliers de kilomètre pour conserver cette formation avec l’école de mes débuts. J’ai tenté, sans succès, d’autres écoles. Jamais, je ne retrouvais la même énergie et la même qualité d’enseignement. En 2014, j’ai recommencé pour la cinquième fois à zéro l’apprentissage de la forme (séquence de mouvements). A chaque fois, c’est comme une redécouverte avec de nouveaux apprentissages au niveau du corps.

Le Tai Chi fait partie intégrante de ma vie. C’est une méthode de ressourcement à tous les niveaux.